Palmeraie fertile

Palmeraie fertile

Palmiers-dattiers à foison

Palmiers à perte de vue

Palmiers à perte de vue

Au fond le village de Tiout

Ruisseau bienfaisant

Ruisseau bienfaisant

La Palmeraie de Tiout doit son existence à l'eau de l'Anti-Atlas

Adossée à l'Anti-Atlas

Adossée à l'Anti-Atlas

La palmeraie baigne dans l'eau d'un cours d'eau qui provient de la montagne

Kasbah de Tiout

Kasbah de Tiout

Datant du XVIe siècle, elle surplombe la Palmeraie. Elle fut habitée par le caïd de Tiout jusqu'à l'avènement du Protectorat français. Elle se trouve malheureusement dans un piètre état d'abandon.

Village berbère de Tiout

Village berbère de Tiout

Point de départ de balades avec des ânes et des mulets

Enfants, ados

Palmeraie de Tiout : la fraîcheur et les ânes

 

 

​​
Voici une adresse idéale lorsque le soleil tape sur le Souss et nécessite impérieusement de trouver fraîcheur et ombre. Située à quelques kilomètres au sud-est de Taroudant, et bien plus verte que celle de Marrakech, la Palmeraie de Tiout devient alors un refuge bienvenu. Toute l'année, elle constitue aussi le cadre de balades amusantes à dos d'âne et de mulet. On y accède en un peu plus d'une heure depuis le Jardin aux Etoiles.
 

Avec ses 20'000 palmiers-dattiers qui s'étendent à perte de vue sur 1'000 hectares et ses cultures bien irriguées, la Palmeraie de Tiout (parfois écrite Tioute) a des allures d'oasis. Elle le doit à la source miraculeuse qui sourd du djebel. Canalisée avec soin, elle a favorisé l'apparition d'une immensité de verdure, alors que les hauteurs sont arides. Les habitants des sept villages qui constituent la Palmeraie de